27 octobre 2019 0 Commentaire

Concours de tir dans le canton en 1909

Dans les années qui précédent la Première Guerre mondiale les gouvernants jugent nécessaire d’instruire les élèves dans le maniement des armes. Les instituteurs sont sollicités pour cet apprentissage et pour y entrainer les adultes dans des « concours de tir ». Cette incitation fait écho à l’idée que si la guerre de 1870 à été perdue, c’est en partie en raison d’un manque de patriotisme et un manque de préparation des soldats. La guerre de revanche sur l’Allemagne n’est pas encore décidée en 1909 mais le climat revanchard est entretenu, notamment dans les écoles. L’instituteur de La Villedieu du Clain, M Riou, un des responsables départementaux des sociétés de tir, anime l’instruction militaire, comme beaucoup de ses collègues. Les concours de tir deviennent un loisir de compétition en même temps qu’une formation militaire. On retrouve des noms connus…

Extraits de La Semaine, 23 mai 1909

2 23 05 1909 (2)

 

2 23 05 1909 (1)

CONCOURS DE TIR La Villedieu La Semaine 08 07 06CONCOURS DE TIR La Villedieu La Semaine 08 07 06

 

Laisser un commentaire

Carnetdelecture5erenato |
Spy2900 |
Les Histoires du Maquis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnetdeguerrelouisgabriac
| quochuy01
| Philosophie