3 octobre 2020 0 Commentaire

Quand les jeux d’argent étaient interdits…

Les archives départementales de la Vienne ont mis en ligne un document original concernant un arrêté du maire de Fleuré daté du 28 juin 1862. Cet arrêté interdit le jeu de quilles appelé « Rampeau » car il nuit aux offices et endette les joueurs !

jeux

« Il s’agit d’un jeu traditionnel provenant du sud-ouest de la France, désigné également sous le nom de lou rampeu en gascon. Il resta emblématique jusqu’à la diffusion des jeux modernes tels que le rugby. Le Rampeau se joue généralement dans les Landes de Gascogne, ainsi que dans le Périgord mais ce document nous montre qu’il fut également pratiqué dans notre département.

Comme tout jeu traditionnel, chaque région adoptait ses propres règles. Dans le Poitou, il semble qu’il se jouait sur une piste de terre battue de 20 mètres par 4, appelée « plantier » ou « quillier », qui était délimitée par des planches, des fagots ou de la paille. Pour gagner, il fallait renverser les trois quilles alignées avec la boule en bois en un seul lancé. Il était essentiellement pratiqué à l’occasion de concours populaires, mais également lors des marchés, des fêtes de villages et se trouvait souvent à proximité des auberges.

Pratiqué par les hommes, il se répandit dans toutes les classes de la société. Parfois déclencheur d’incidents et de brutalités à cause des paris, il suscita des réglementations, allant jusqu’à son interdiction. »

Archives départementales de la Vienne

 

Laisser un commentaire

Carnetdelecture5erenato |
Spy2900 |
Les Histoires du Maquis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnetdeguerrelouisgabriac
| quochuy01
| Philosophie